Fermer

Pour toute demande d'information, merci de nous contacter au 01 42 71 92 57 ou de remplir le formulaire ci-dessous

Message bien envoyé

Votre demande d'information est bien transmise, nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Témoignage d’Erick CENDRIER

Erick CENDRIER, élève de 3ème au Cours Legendre à distance : 

« Je trouve que les cours sont bien construits et bien expliqués »

 

  • Pourquoi avez-vous choisi de faire de l’enseignement à distance ?

Erick : L’année dernière j’étais en établissement, j’avais un problème avec un professeur et cela pénalisait tout. Je voulais également avoir une expérience à distance pour voir comment cela se passait et me faire une autre idée de la scolarité.

 

  • Pourquoi le Cours Legendre à distance est-elle l’école qui correspond le plus à vos attentes ?

Erick : Nous avons cherché avec mes parents quelle était l’école qui me conviendrait le mieux et nous avons choisi le Cours Legendre à distance car les cours sont très complets et concrets. Je trouve qu’ils sont bien construits et bien expliqués, cela me convient très bien.

 

  • Comment organisez-vous votre emploi du temps au quotidien ?

Adolescent devant son bureauErick : Je travaille avec ma mère et notre organisation varie. Je n’ai pas d’emploi du temps défini à la semaine, mais nous travaillons en fonction des matières où je suis plus ou moins en retard. Par exemple, nous travaillons en premier les matières où j’y arrive mieux, et ensuite nous prenons plus de temps sur celles où j’ai un peu plus de mal.

En tout, je passe environ 25 heures par semaine à l’enseignement à distance, ce qui me laisse du temps pour avoir d’autres activités.

Madame CENDRIER : Quand ce sont des cours comme l’Histoire-Géographie ou le Français, Erick les relit plusieurs fois lui-même et travaille en autonomie. En revanche, quand il y a des explications à donner et des sujets de réflexion, nous les faisons ensemble pour qu’Erick puisse construire, exprimer sa réflexion et rebondir car la méthodologie est assez importante après pour la Seconde.

Pour les langues, nous échangeons à l’oral car je parle anglais et allemand, mais Erick travaille également avec les cours audio qui sont fournis par l’école. Il répète les mots et apprend par cœur le vocabulaire avant de construire des phrases.

 

  • Avant de commencer l’école à la maison, aviez-vous une appréhension par rapport à votre sociabilité ?

Erick : Non, au contraire, comme j’avais quelques problèmes au collège, je me suis dit qu’en travaillant à distance, je verrais moins de monde et que cela serait plus facile. Au début, quand j’ai dit que j’allais partir, on m’a dit que je n’allais plus voir personne, mais finalement, c’est tout le contraire ! Je sors plus souvent et je vois plus de monde mais en dehors du collège. J’ai l’impression d’être plus sociable qu’avant, donc j’y vois plus d’avantages que d’inconvénients.

 

  • Vous avez passé le Brevet des Collèges cette année. Comment s’est-il passé pour vous ?

Erick : Oui, je me suis inscrit en candidat libre. J’ai un peu appréhendé, mais j’ai bien réussi car j’avais révisé l’essentiel, j’y suis allé la tête haute ! 

Les cours que j’ai suivis cette année m’ont bien aidé par rapport au collège où j’étais avant, cela n’avait rien à voir avec les années précédentes. Même au cours de l’année, j’ai vu des évolutions dans toutes les matières, et notamment dans les matières scientifiques où je n’étais pas très fort.

 

  • De manière générale, comment voyez-vous la scolarité à distance après une année scolaire ?

Erick : La différence, c’est qu’il y a plus de travail. Il faut mieux s’organiser et ne pas prendre de retard puisque par rapport à un établissement normal, s’il y a un peu de retard qui s’accumule, nous avons du mal à rattraper. En fait, il faut plus d’organisation, plus de travail et plus de rigueur. Mais je m’en suis bien sorti cette année.

Madame CENDRIER : La scolarité à distance, c’est très bien. Pour Erick, c’est une bonne expérience parce que cela l’a rendu plus autonome, il travaille beaucoup mieux et il est plus performant. Nous l’avons même vu pour le Brevet, parce qu’il avait révisé mais avec ses bases et son travail de l’année, cela a suffi. C’est peut-être plus intense mais les bases sont plus solides.

 

  • Vous sentez-vous suivi par l’équipe pédagogique et le corps professoral du Cours Legendre à distance ?

Erick : Nous n’avons pas eu besoin de prendre de rendez-vous avec l’équipe pédagogique dernièrement mais nous apportons beaucoup d’attention aux bulletins. Nous n’avons pas besoin de contact direct mais nous regardons les appréciations et prenons en compte leurs réflexions.

Les appréciations des professeurs sont plus complètes que lorsque j’étais en établissement classique. Ils résument en quelques lignes ce qui va ou non, c’est très complet.

Madame CENDRIER : Quand nous en avons besoin, nous contactons l’équipe pédagogique mais les réflexions et les appréciations posées sur feuille sont en général assez explicites pour nous permettre de continuer en toute autonomie. Les retours sont précis, donc c’est suffisant.

 

  • Que faites-vous à la rentrée scolaire ?

Erick : C’était une très bonne année, donc je continue ma scolarité à distance au Cours Legendre à partir de septembre pour la classe de Seconde.

Madame CENDRIER : A la rentrée, nous adapterons le rythme, je pense que je permettrai à Erick de prendre plus d’autonomie et de travailler de manière plus personnelle même si je serai toujours là pour suivre son organisation et ne pas prendre de retard.