Fermer

Pour toute demande d'information, merci de nous contacter au 01 42 71 92 57 ou de remplir le formulaire ci-dessous

Message bien envoyé

Votre demande d'information est bien transmise, nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Témoignage sur l’enseignement à distance pour un enfant DYS : Christelle la maman de Kelyan partage son expérience

cours legendre école à distance élève DYS

Christelle, la mère du petit Kelyan, 13 ans et un de nos excellents élèves atteint d’une pathologie DYS, revient sur son expérience de l’enseignement à distance.

Keylan a suivi sa classe de CM2 avec Ecole par Correspondance, puis son année de 6ème avec Cours Legendre à Distance.

Ci-dessous le témoignage de Christelle à l’issue de nos interactions.

« Kelyan vit cette expérience de l’école à la maison depuis janvier 2015 de manière très bénéfique dans l’ensemble.

Quitter l’environnement de l’école « normale » lui a permis d’avoir moins d’appréhension de la journée d’école avec son lot de contraintes de devoir rester assis, de faire certains cours alors que son attention ne suivait pas et de supporter le regard des autres et leurs railleries par rapport à sa soi-disant bêtise.

 Plus de stress négatif et d’angoisse!

Il a pu écrire et lire à son rythme, reprendre toute la grammaire française et prendre confiance en ses capacités. Il a pu aller chez l’orthophoniste sans manquer de cours.

 Une vie de famille retrouvée le soir et le dimanche sans devoirs et reprise totale des cours non suivis de la semaine. 

Du temps libre pour se ressourcer, inviter des copains en fin de semaine et reprendre des activités extrascolaires.

 Mais il y a un mais!

Kelyan n’a quand même pas une farouche envie de se mettre au travail !Il aime prendre son temps, éluder le moment d’étude, courir après le chat… tout pour remettre à plus tard!!!

Je ne pense pas qu’il réussirait à être autonome si je le laissais apprendre seul.

Peut être dans quelques années? Je dois 100% être à côté de lui et les journées sont plutôt remplies de « jeux de chat et de la souris ». 4 heures de cours se transforment vite en 8 heures, d’autant qu’il écrit très lentement. Mais ça, c’est Kelyan!

 Je pense que cette expérience peut être vécue très différemment par les parents et les enfants selon la psychologie de chacun. Il n’y a que des cas particuliers !

 Kelyan avait besoin de prendre confiance en lui. L’école à la maison l’y a aidé!

Les cours d’un haut niveau de l’école à distance, et même trop hauts pour lui en français, ont été très bénéfiques pour sa grande soif d’apprendre. »

Nous remercions Christelle pour son témoignage.

Contactez nos conseillers pédagogiques pour pus d'information sur l'accompagnement DYS //