Fermer

Pour toute demande d'information, merci de nous contacter au 01 42 71 92 57 ou de remplir le formulaire ci-dessous

Message bien envoyé

Votre demande d'information est bien transmise, nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Bien s’organiser en Enseignement à Distance

En ce début de mois d’octobre, le travail et le rendu des devoirs a déjà bien commencé pour la majorité des élèves de notre école. Pour ceux qui ont déjà reçu leurs premiers devoirs corrigés, certains se sont vus attribuer d’excellentes notes alors que d’autres rencontrent des difficultés. A ce stade de l’année, il nous paraît important de vous apporter quelques conseils pédagogiques pour bien s’organiser tout au long de l’année.

Emploi du temps

L’enseignement à distance : quand l’école s’adapte à l’enfant

Un élève qui rentre chez lui le soir a parfois du mal à retravailler les cours de sa journée afin de bien maîtriser les notions évoquées à l’école. Dans la mesure où la maitrise des fondamentaux se structure surtout sur un véritable travail de répétition et de reprise permanente des connaissances pour bien faire le lien entre elles, cela peut être relativement préjudiciable pour les années scolaires futures de l’enfant.

Ce phénomène est encore plus marqué pour les enfants en difficulté, pour lesquels l’enseignant n’a malheureusement pas toujours le temps de s’arrêter afin de pouvoir terminer les exigences du programme. Le temps d’enseignement est lui-même directement impacté : une enquête datant de 2013 montre ainsi que les professeurs passent en moyenne 25% du temps de classe à s’acquitter de démarches administratives et à maintenir l’ordre en classe, ce pourcentage montant jusqu’à 30% dans les établissements en éducation prioritaire.

En enseignement à distance, ce n’est plus l’enfant qui doit s’adapter à l’école mais l’école qui s’adapte à l’enfant. Il  peut travailler l’ensemble des notions dans le calme et de manière approfondie, prendre son temps, s’exercer encore et encore sur celles qui lui posent souci. La réalisation du devoir à envoyer à la correction se fera en toute sérénité dans la mesure où il sera effectué une fois que l’élève se sentira prêt. L’enseignement à distance inverse donc le rapport au savoir et à l’école, notamment en neutralisant  les effets des facteurs extérieurs perturbateurs (bavardage, chahut en classe, etc.).

Toutefois, nous entendons souvent des inquiétudes sur d’autres questions, en particulier sur l’organisation du travail à la maison. Comment construire une organisation à la fois efficace pédagogiquement et adéquate pour l’enfant ?

 

Construire l’organisation du travail en concertation et dans le dialogue

L’organisation du travail doit tenir compte à la fois des exigences des apprentissages mais aussi des besoins et activités de l’enfant. L’enseignement à distance ouvre un champ des possibles pour que l’enfant puisse s’épanouir aussi bien sur le plan scolaire que dans le cadre de ses activités, qu’elles soient musicales, sportives ou autres. Notre enquête annuelle 2016 nous apprend ainsi que 60% de nos familles considèrent que ce choix de scolarité a permis de libérer du temps libre pour leurs enfants.

Pour accompagner nos familles, nous proposons dans notre guide pratique des exemples d’emploi du temps. De plus, nos supports de cours sont découpés par semaines (et par jour pour les plus petits) afin de fournir à l’élève une structuration progressive et pertinente de son apprentissage. Enfin, notre équipe pédagogique peut répondre plus personnellement à vos demandes et questions afin d’aménager l’organisation quand le profil de l’enfant ou la situation familiale le nécessite.

En effet,  l’organisation du travail adéquate n’est pas forcément celle que nous proposons. Ce qui importe est que celle-ci soit construite de manière concertée entre les parents et l’enfant et qu’elle convienne à chacun. Cette organisation doit être à la fois rigoureuse pour que l’apprentissage soit effectué sérieusement et pas trop stricte pour que l’enfant puisse conserver une marge de liberté. Il est essentiel toutefois que l’enfant distingue bien le temps de l’apprentissage du temps du divertissement pour que ces deux dimensions puissent fonctionner de manière synergique.

 

Quelques conseils concrets

Rigueur, profondeur et régularité constituent les clés de la réussite scolaire de l’enfant. Pendant le temps de l’apprentissage, l’enfant doit être placé dans les meilleures conditions pour bien se concentrer et travailler. L’aménagement de la pièce de travail et du bureau sur lequel il va étudier est primordial.

La première étape consiste à construire un véritable emploi du temps, matière par matière, sans en laisser de côté. Veillez à garder toutefois une certaine souplesse dans cet emploi du temps pour passer un peu plus de temps sur une matière donnée si les notions abordées dans la semaine posent des soucis de compréhension. Au bout de quelques semaines d’enseignement à distance, chaque famille trouve l’emploi du temps qui lui convient le mieux, comme en témoigne la Famille G. :

« Nous avons choisi la scolarité à distance dans l’attente de l’ouverture d’un collège hors contrat dans notre secteur. Manon était ravie de faire cette expérience de « collège à la maison ». Cela nous a semblé possible puisque je suis maman à la maison avec un nourrisson. Manon peut me solliciter si besoin et je peux être une présence bienveillante pour elle.

Manon a le même rythme de travail que son frère et ses 3 sœurs qui partent pour l’école. Elle commence à travailler à 8h jusqu’à 11h30 puis de 13h à 15h45-16h et ce les lundis, mardis, mercredis matins, jeudis et vendredis. Manon travaille dans le salon sauf le mercredi où elle travaille dans sa chambre car les autres enfants n’ont pas classe.  Elle fait une pause dans la matinée et dans l’après-midi.

Manon s’est fait son propre emploi du temps comme celui proposé mais en mettant les matières dans un ordre différent. »

Il vaut mieux privilégier un apprentissage effectué de manière posée et réfléchie plutôt que de foncer tête baissée et en se fixant des objectifs trop ambitieux. Effectuez, répétez si nécessaire les exercices qui vous sont proposés chaque semaine et n’oubliez pas que le rythme d’un devoir tous les 15 jours est une simple préconisation : il est ainsi important de bien maîtriser les connaissances entrevues durant les deux semaines, quitte à prendre un peu plus de temps, avant de faire le devoir prévu ou au contraire d’en envoyer plus régulièrement si l’élève en est capable.

Les professeurs sont disponibles pour vous accompagner dans l’acquisition des connaissances et il faut bien tenir compte de leurs remarques dans les devoirs. Il est donc essentiel d’envoyer les devoirs au fil de leur réalisation pour que les conseils pédagogiques puissent être véritablement efficaces. Retravaillez les copies reçues pour être bien certain que les notions sont acquises avant de passer aux leçons de la semaine suivante.

 


 

Les premières semaines peuvent être délicates lorsqu’il s’agit de reprendre ou bien encore de débuter dans l’enseignement à distance. Ne vous découragez pas ! Il y aura probablement des moments de fatigue plus intenses mais pas d’inquiétude pour autant : quelques jours de repos peuvent être nécessaires, l’essentiel étant de conserver une certaine continuité dans les apprentissages.

En cas de démotivation, notre équipe pédagogique est toujours disponible pour vous épauler. Nous sommes là pour vous permettre de repartir sur de bons rails.

N’hésitez pas en tout cas à nous contacter pour nous faire part de vos questions, incertitudes, mais aussi de vos satisfactions !

Bon courage à tous !