Fermer

Pour toute demande d'information, merci de nous contacter au 01 42 71 92 57 ou de remplir le formulaire ci-dessous

Message bien envoyé

Votre demande d'information est bien transmise, nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Conseils pour la procédure APB

Les dates de procédure APB pour l’année scolaire 2016/2017 sont désormais connues ! Classes prépa, licences, BTS, DUT… Les voies sont nombreuses une fois le baccalauréat obtenu, à tel point que certains futurs étudiants se retrouvent parfois un peu paralysés devant la multitude des offres proposées. Au stress des épreuves du baccalauréat qui s’approchent inexorablement viennent parfois se greffer des inquiétudes quant à l’avenir dans l’enseignement supérieur. Qu’il est difficile de devoir formaliser dans un laps de temps si court des projets étudiants ou professionnels qui vont déterminer en grande partie sa vie professionnelle !

fleche 3D-orientationComment bien mettre à profit les semaines à venir pour faire les bons choix ? Quelles sont les procédures à respecter pour avoir accès aux formations désirées ? Cet article devrait vous aider à préparer au mieux votre orientation.

 

I. L’orientation se prépare tout au long de l’année !

L’année de Terminale est capitale sur bien des points. Il s’agit de préparer au mieux les épreuves du baccalauréat mais aussi de choisir son orientation dans l’enseignement supérieur. Il faut à présent réfléchir en termes de construction du dossier scolaire. En effet, et cela d’autant plus si on choisit de s’orienter vers une filière sélective, les notes de Première et celles du premier trimestre de Terminale sont prises en compte dans l’examen du dossier du candidat.

A l’approche de la formulation concrète des désirs de l’élève pour son avenir, parents comme enfants peuvent se retrouver déconcertés face à l’importance de l’offre à laquelle ils doivent faire face. Il importe de profiter de ces dernières semaines avant l’ouverture des procédures d’orientation pour marquer un temps d’arrêt,  analyser les goûts et désirs de l’élève et étudier les cursus proposés en tenant bien évidemment compte de sa filière d’origine et de ses résultats scolaires.

Les souhaits peuvent être variés et il est assez commun que l’élève soit dans le flou par rapport à la multiplicité et à la diversité des possibilités qui s’offrent à lui. Quelques petits conseils pratiques pour faire rapidement une sélection :

  • Penser large : dans un premier temps au moins, ne tenez pas compte de contraintes géographiques, amicales ou bien encore financières pour mettre vraiment les choses à plat et bien identifier les secteurs d’activités qui pourraient vous attirer.
  • Viser haut ! : Oscar Wilde disait «  Il faut toujours viser la lune car même en cas d’échec, on retombe dans les étoiles ». Se donner un objectif a priori élevé peut être un bon moteur pour vous inciter à vous investir au maximum durant cette année de Terminale et, pourquoi pas, finir par l’atteindre.
  • Définir ce dont vous ne voulez pas : la réflexion à l’inverse peut être intéressante en identifiant des secteurs, des missions ou des métiers qui ne vous attirent pas.
  • Se faire aider : si le flou persiste, vous pouvez très bien prendre appui sur les conseils de professionnels oeuvrant notamment au sein des Centres d’Information et d’Orientation (CIO) qui peuvent tout à fait vous recevoir pour établir avec vous un plan d’orientation.

Le point essentiel dans tout cela est ici de faire un premier point afin de commencer à formaliser un peu les vœux d’orientation qu’il faudra formuler par l’intermédiaire de la plateforme APB (Admission Post-Bac). Comment se passent concrètement ces procédures ?

 

II. Décryptage de la procédure Admission Post-Bac

La procédure d’orientation dans l’enseignement supérieur passe essentiellement par une plateforme qui se nomme Admission Post-Bac (APB). Cette plateforme a connu une vive polémique l’été dernier avec l’affaire des algorythmes qui permettent de classer les vœux des candidats et ainsi de les orienter.

Mise en place en 2009, cette procédure permet aux élèves de formuler leurs vœux d’orientation par rapport au 12 000 formations proposées sur le site. Il importe donc de bien connaître les étapes qui vont rythmer cette procédure pour pouvoir les effectuer sans stress superflu !
5 grandes périodes sont à distinguer :

  • Inscription et liste de vœux (20 janvier au 20 mars 2017) : il s’agit ici de s’inscrire sur le site et de constituer votre dossier numérique. Une fois le dossier constitué, il vous faudra formuler vos vœux en tenant compte à la fois de vos désirs d’orientation et de la sélectivité des filières envisagées, indiquée par une pastille de couleur.
  • Constituer les dossiers de candidature (jusqu’au 2 avril 2017) : le 2 avril est la date limite de confirmation des vœux. Il vous faudra imprimer vos fiches de candidature et envoyer vos dossiers individuellement aux formations nécessitant la constitution d’un dossier papier. Vous avez ensuite jusqu’au 31 mai 2017 pour classer vos vœux, cette étape est cruciale. Vos vœux devront être ordonnés par ordre de préférence et il vous faudra être judicieux dans votre classement. En effet, si vous êtes retenu pour un de vos premiers vœux, tout ceux qui sont moins bien classés seront annulés.

En conséquence, quelle stratégie peut-on adopter ? Malheureusement, il n’existe pas de méthode magique ! Néanmoins, nous vous conseillons de mettre les filières sélectives en tête de classement car les voeux concernant les licences universitaires classiques (comme les filières AES ou LEA par exemple) sont globalement toujours satisfaits, les places étant bien moins limitées dans ce cas.

  • Réponses des formations (du 8 juin au 19 juillet) : surveillez bien votre boite mail ! 3 périodes de réponses ont lieu durant cette étape et, si vous recevez des propositions d’admission, il vous faudra y répondre. Attention à bien respecter les dates butoir : en cas d’absence de réponse dans les délais impartis, vous perdrez le bénéfice de la proposition.
  • Inscription administrative : si vous acceptez une proposition, il vous faudra ensuite vous rapprocher de l’établissement proposant la formation acceptée pour effectuer votre inscription selon les procédures qui lui sont spécifiques.

 

III. L’enseignement à distance, une chance pour construire sereinement son orientation

Un salon à visiter pour obtenir des informations ? Une journée Portes Ouvertes pour tout connaître des cursus d’un établissement ? Un déplacement à effectuer pour passer les épreuves d’admission d’une école de commerce ? Les élèves inscrits au sein d’une école d’enseignement à distance sont libres de s’organiser comme bon leur semble pour mettre toutes les chances de leur côté et ne pas rater ce type d’événements. Sachez d’ailleurs qu’un salon dédié à l’ APB se tiendra le 6 et 7 janvier à Paris, à la Grande Halle de la Villette.

Si l’enseignement à distance permet au candidat de s’organiser comme bon lui semble, il laisse également une place importante au dialogue entre les parents et l’enfant dans les choix post-bac. Ce dialogue est essentiel durant cette période et il s’agira pour les parents de l’aiguiller, de l’encourager et éventuellement de poser des gardes fous pour optimiser ses chances d’obtenir une admission souhaitée.

 

Pour compléter un peu cet article, nous vous proposons de vous rendre sur cette page répertoriant les différents salons se tenant en France ainsi qu’une fiche conseil reprenant les différents moyens qui vous sont offerts pour construire votre orientation. C’est un processus long, qui se dessine et se construit progressivement durant les années lycéennes mais qui connaît une véritable accélération au cours de l’année de Terminale.  Le rôle des parents est essentiel pour soutenir l’enfant dans ses choix et l’aider à les construire, et notre équipe pédagogique reste bien sûr disponible pour vous assister dans ces démarches. Bon courage à tous et à très vite pour un nouvel article !