Fermer

Pour toute demande d'information, merci de nous contacter au 01 42 71 92 57 ou de remplir le formulaire ci-dessous

Message bien envoyé

Votre demande d'information est bien transmise, nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Leave this empty:

Demande de téléchargement

Vous avez demandé à télécharger notre . Nous allons vous envoyer un email contenant le lien pour l'obtenir. Merci d'indiquer votre email:

Quelle disponibilité des parents pour l’école à la maison ?

Scolariser son enfant à domicile est une décision qui implique toute la famille. Pour les parents, de nombreuses questions se posent : suis-je assez qualifié.e pour aider mon enfant ? Faut-il être présent à 100% auprès de lui ? Est-ce compatible avec mes activités ? Voici des éléments de réponse pouvant aider à la réflexion.

 

Scolariser son enfant à domicile peut être conciliable avec une activité professionnelle parentale

 

C’est l’appréhension de nombreux parents envisageant l’école à la maison : devenir le professeur de son enfant de 9 heures à 17 heures ! La réalité est toute autre.

Il est vrai qu’en primaire, la présence d’un adulte est indispensable auprès de l’enfant : c’est lui qui fixe les horaires, le planning, et qui gère les envois des devoirs. Il est là pour aider l’enfant à avancer à son rythme et pour lui fournir les explications nécessaires à la bonne compréhension des cours. Cependant le nombre d’heures de travail effectif est généralement très inférieur au nombre d’heures en scolarisation présentielle puisque l’élève travaille chaque matière et chaque leçon à sa propre cadence, sans les perturbations inhérentes à la vie de classe. A partir du collège, l’élève gagne progressivement en autonomie, la présence effective de l’adulte devient de moins en moins nécessaire au fil du temps.

De plus, la scolarisation à domicile offre une grande liberté d’organisation : le rythme de remise des devoirs n’est pas imposé, il n’y a pas de pression. Il est donc possible de concilier les heures d’accompagnement scolaire avec une activité à mi-temps ou avec du télétravail par exemple.

Certaines familles se répartissent les rôles : la mère d’Antoine et Joseph travaille à domicile, leur père est en horaires décalés et leur grand-mère à la retraite. Tous trois se relaient auprès des enfants selon leurs goûts pour telle ou telle matière. Comme l’explique la maman : « C’est une histoire de famille ! Le plus appréciable, c’est la liberté et la flexibilité : on peut travailler 6 heures une journée, puis seulement 2 heures le lendemain… »

Enfin, l’équipe pédagogique des Cours Legendre à Distance se tient disponible pour répondre à toute interrogation portant sur un point du cours ou un exercice, afin que l’élève ne reste pas bloqué sur un problème de compréhension. Ainsi, aucune compétence spécifique n’est nécessaire pour les parents. Comme pour tout parcours scolaire, c’est avant tout l’implication de parents et enfants et l’intérêt des parents vis-à-vis de la scolarité de leur enfant qui sont gage de succès.

 

L’école à la maison développe l’autonomie de l’élève

 

Quel que soit le profil de l’enfant, le choix de l’école à la maison a pour effet de le rendre acteur de ses apprentissages. Toute la pédagogie des Cours Legendre à Distance vise à renforcer progressivement l’autonomie et la responsabilisation de chaque élève, dans le respect de son individualité.

Raphaëlle Portais, responsable pédagogique du  Cours Legendre à Distance, explique la spécificité des cours fournis : «  contrairement aux manuels scolaires traditionnels, nos supports de cours sont construits pour accompagner l’enfant dans son apprentissage, sans la présence d’un professeur. La structure est très progressive et naturelle. Les exercices d’application permettent de mettre en pratique les notions pour les assimiler au fur et à mesure. »

Les supports de cours fournissent les consignes qui permettent à tout moment de savoir où on en est et ce qu’il reste à faire. Par ailleurs, la mise en pratique étant l’un des piliers de l’apprentissage, les exercices proposés sont auto-correctifs afin de progresser par essai-erreur, de prendre conscience du degré d’acquisition de chaque notion et de continuer à s’entraîner si nécessaire.

La présence d’un adulte demeure requise en primaire et en début de collège, moment à partir duquel l’autonomie de l’élève se développe vraiment : l’adulte peut alors s’éloigner progressivement tout en venant régulièrement vérifier l’avancement du travail. Plus tard, en fin de collège ou début de lycée, l’élève travaille généralement en toute autonomie et le rôle des parents consiste surtout à encadrer et à intervenir ponctuellement si une difficulté survient.

 

L’accompagnement des équipes de Cours Legendre à distance

 

L’équipe pédagogique et les professeurs sont au service de la réussite de chaque élève : ils apportent aide et soutien méthodologique, en particulier lors des premières semaines, mais aussi à tout moment en cas de difficulté. « Toute question est bonne à poser, nous sommes toujours là pour une explication ou un conseil » précise Raphaëlle Portais.

Les corrections des devoirs sont effectuées par un professeur dédié de manière très complète et détaillée. Elles proposent des pistes de travail pour s’améliorer. Il est également possible de prendre rendez-vous ponctuellement avec un professeur en cas de besoin.

Tout au long de l’année, l’objectif est d’aider l’enfant à mieux connaître son fonctionnement et de développer ses propres méthodes et mécanismes d’apprentissage : une excellente manière de prendre confiance en ses atouts et de progresser.

L’élève bénéficie de l’expertise pédagogique du Cours Legendre à distance, et de la proximité des équipes. C’est très rassurant pour les familles qui choisissent la solution de l’école à domicile.

Cette page vous a plu ? Partagez-la !